L’Autre des mathématiques

Sur la conférence de Lacan au colloque de Batimore, 1966:  “Of Structure as an Inmixing of an Otherness Prerequisite to Any Subject Whatever”

Comment définir le rapport de Lacan aux mathématiques, ou le rapport du « structuralisme » de Lacan à un « structuralisme » mathématique ?

Le texte marque un moment clé dans le parcours de Lacan où, à la fois, Lacan sépare son modèle du sujet de celui qui ressortirait des mathématiques et de la science modernes, et utilise de façon systématique des objets mathématiques pour fixer ce modèle du sujet.

Il s’agit en particulier de situer Lacan par rapport à Cavaillès (et à Bateson) qui utilisent également les mathématiques (et parfois les mêmes éléments mathématiques) pour mettre en question l’étendue de la conscience.

Lire les diapositives

Exposé au colloque “Batimore 1966”, Université Paris 10, décembre 2016

Mon zombie et moi

Mon zombie et moi. La philosophie comme fiction, Paris, Seuil, 2010

Que et où suis-je ?

Après avoir revisité un certain nombre de positions classiques sur la nature et le statut du sujet (celle de Descartes notamment) et de réponses possibles à la question de savoir ce que je suis (une personne ? une machine ?), cette enquête développe une théorie originale fondée sur la notion de figures imaginaires.

On y trouvera une façon nouvelle de faire de la philosophie, s’appuyant sur et passant par la fiction. Cette méthode est mise en œuvre par l’analyse d’une série de figures tirées de la littérature, où sont convoqués des auteurs classiques comme Poe, Maupassant, Nerval, aussi bien que des écrivains de science-fiction comme Wells, Conan Doyle, Stapledon, Ph. K. Dick. S’y ajoutent d’originales fictions imaginées par l’auteur, qui deviennent autant de plans d’expérience philosophique : puis-je, au sens propre, perdre la tête ? être invisible ? intouchable ? habiter un tableau ? être fait de plusieurs morceaux ?

Voici, autour de la question du sujet, un parcours par la fiction d’un pan de la philosophie aussi bien qu’un voyage philosophique à travers la science-fiction.