L’Autre des mathématiques

Sur la conférence de Lacan au colloque de Batimore, 1966:  “Of Structure as an Inmixing of an Otherness Prerequisite to Any Subject Whatever”

Comment définir le rapport de Lacan aux mathématiques, ou le rapport du « structuralisme » de Lacan à un « structuralisme » mathématique ?

Le texte marque un moment clé dans le parcours de Lacan où, à la fois, Lacan sépare son modèle du sujet de celui qui ressortirait des mathématiques et de la science modernes, et utilise de façon systématique des objets mathématiques pour fixer ce modèle du sujet.

Il s’agit en particulier de situer Lacan par rapport à Cavaillès (et à Bateson) qui utilisent également les mathématiques (et parfois les mêmes éléments mathématiques) pour mettre en question l’étendue de la conscience.

Lire les diapositives

Exposé au colloque “Batimore 1966”, Université Paris 10, décembre 2016